Papier couché

Définition et utilisation du papier couché

Le papier couché est un papier à la surface de laquelle a été déposée une solution de charges minérales, appelées pigments, (kaolin, carbonates de calcium...) qui est par la suite séchée. Cette opération, appelée « couchage » vise à uniformiser l'état de surface du papier afin d'améliorer la qualité de l'impression. Selon le type de papier couché recherché, la quantité de couche déposée varie.

Le papier couché est essentiellement utilisé pour l'impression des magazines, des catalogues et des publicités.

Le groupe Les Papiers de Presse, un grand choix de papier couché

Le groupe Les Papiers de Presse propose une vaste gamme de papier couché de qualité afin de répondre aux différents besoins du marché.

Le papier couché Pressmat P est composé essentiellement de fibres de récupérations. Son grammage est standard (de 60 à 80g) et la quantité de charge minérale déposée par face est de 8g/m2. Le papier couché Pressmat P est disponible en état de surface mat et demi mat et a une blancheur ISO de 70 à 95%.

Papier couché MFC et FCO : ces deux types de papier couché ont les mêmes caractéristiques en termes de composition (essentiellement des fibres vierges), de grammage (50 à 80g/m2), de blancheur et de quantité de charge minérale (moins de 8g/m2). Ce qui les différencie est la technique de dépose de celle-ci : MFC, en anglais, Machine Finished Coated et FCO (Film Coated Offset).

Pour les travaux d'impression qui nécessitent un papier couché de blancheur légèrement inférieure (70 à 85%), de grammage plus faible, et d'états de surfaces variés (mat, demi mat et brillant) le groupe Les Papiers de Presse propose le papier couché LWC (en anglais Light Weight Coated) d'un grammage de 48 à 70g/m2 et le papier couché MWC (Medium Weight Coated) d'un grammage de 70 à 90g/m2. Ces deux types de papier couché sont composés essentiellement de fibres vierges et ont une couche de charge minérale de 8 g/m2.

Pour le papier couché de grammage supérieur, il existe deux catégories, le Presscote MB, et le Presscote MS. Le Presscote MB a la particularité de contenir des traces de bois dans la mesure où il est composé d'un minium de 5% de pâte mécanique (pâte obtenue par séparation mécanique des fibres du bois). D'une grande blancheur (86 à 98% ISO), ce papier existe en grammage de 80 à 135 g/m2 et a une couche de charge minérale de 10 à 25g/m2.

Le Presscote MS est essentiellement composé de pâte chimique (obtenue par la dissolution chimique des éléments liant les fibres de bois entre elles). Il a un grammage de 90 à 200g/m2, une blancheur ISO de 95 à 99% et une charge minérale de 10 à 25g/m2.

papier journal - fournisseur papier - papier LWC